Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec textes de fanzines

Un bon crabe est un crabe mort....

Séquence 1 : Alors que je me rendais à notre réunion des crabes nazis secrète annuelle, et secrète surtout, mais annuelle quand même, organisée dans un blockhaus de la baie de somme, je fus abordé dans le train par une knacki qui m'avait l'air d'être...

Lire la suite

Courte histoire du radis haut

Né dans un jardin tout ce qu'il y a des plus banal (salades, tomates, oignons), ayant grandi parmi ses frères, cousins et oncles radis (ouais les radis sont tous de forme masculine, si si), le radis haut n'était guère destiné à devenir célèbre. Une enfance...

Lire la suite

Edito pour la revue Zavata N°3

Après bien des mois de travail, de supplications, de prières au bon dieu, de câlins au mauvais dieu, d'entraînement intensif avec des fourmis, de visites dans des chapelles de marins, de courses poursuites dans des trains fantômes, de lancers de nains,...

Lire la suite

Jardinier

Ca me faisait bizarre de me retrouver dans ce stade de footballe vide. Le simple fait d'être assis là, seul, au milieu de la pelouse, au côté de ma tondeuse à gazon, me faisait pleurer. Ca me rappellait ma mère. Surtout le jour où ma mère m'avait apprit...

Lire la suite

Edito pour Zavata la revue n°2

« Il était encore bien beurré lui hier soir! », expliquait, en parlant du plat, le type qui fabriquait des briques à Edith Ho sur le rebord d’un évier en maïs. Il travaillait dans une briqueterie, sur la Place des Grands Hommes. Cela faisait quelques...

Lire la suite

Second édito pour "Zavata - la revue".

Edith Ho n’avait jamais possédait qu’un radis noir. Pendant bien des années il avait été son seul ami, celui à qui elle racontait tout. Elle avait tout vécu avec lui : la disparition des Mamouths et l’apparition des Auchan, un après-midi crêpes, une marche...

Lire la suite

Le jean de Billy revient

Le jean de Billy revient Billy avait un trou dans son jean. Dans tous ses jeans. Du côté gauche de préférence. Il les faisait lui-même. C’était une habitude qu’il avait depuis tout petit. Celui qu’il portait aujourd’hui, il l’avait volontairement abîmé...

Lire la suite

1 2 > >>