Le jean de Billy revient

Publié le par Johnboy FuRu

Le jean de  Billy revient


    Billy     avait un trou dans son jean. Dans tous ses jeans. Du côté gauche de préférence. Il les faisait lui-même. C’était une habitude qu’il avait depuis tout petit.

Celui qu’il portait aujourd’hui, il l’avait volontairement abîmé en grimpant au sommet d’une statue représentant Frédéric Mitterrand poussant un bobsleigh.
Même si ce dernier n’avait jamais pratiqué de sport, ni mangé finlandais; des statues le représentant jouant au croquet, au cricket, croquant une chouette, bref dans n’importe quelle position d’athlète, fleurissaient partout à travers l’Europe.

Cela avait commencé quelques mois après la première élection présidentielle de l’Europe Unifiée en 2017.
Une élection que Frédéric Mitterrand avait remporté grâce à son slogan « Du jambon pour tous! ». Il avait vaincu haut la main Michael Schumacher au second tour de l’élection.
Schumacher avait misé tout son programme sur l’union et le partage entre les peuples de la toute nouvelle Grande Europe.
Il clamé partout son leitmotiv « N’ayez pas peur des Finlandais ».
Au final, seuls les Norvégiens avaient voté pour lui.
Les Finlandais, eux, préféraient manger du jambon plutôt que d’avoir des copains.

    Pour une fois, un président avait tenu sa promesse.
Chaque européen connu la joie de pouvoir agrémenter son pot-au-feu, sa pizza, ses céréales, voire son clafoutis de jambon.
C’est ainsi que l’on commença à ériger des statues de Frédéric Mitterrand un peu partout à travers le vieux continent.

Et comme les Finlandais n’avaient pas de copains, personne ne s’aperçut de leur disparition.

    « Pourquoi le jambon que je mange est toujours fabriqué en Finlande? »
C’était la question que se posait Billy, admirant son nouveau trou, au somment d’une statue.

Publié dans textes de fanzines

Commenter cet article