Platon et les platanes

Publié le par Johnboy FuRu

Platon et les platanes



Dans des temps immémoriaux, un jeune cannibale courtois répondant au nom de Platon aimait à danser parmi les restes humains qui encombraient son salon. Ces morceaux de congénères, il les avalait différemment en fonction de la musique qu'il écoutait. Un pouce en douceur pendant un slow chanté par Galilée; un pied à pleines dents à la fin d'un tube métal de Gutenberg et ses Grosse Wurz; ou même, en communication avec le seigneur et sa création lors d'un bon vieux dub de notre ami Judas.


Un soir où il se rendait tranquillement en philosophant au volant de son Land Cruiser vers une caverne plutôt branchée afin de se faire une bonne soirée allégorie entre potes, il se laissa happer par ses pensées.

Il s'imaginait écrivant des livres, ouvrant des écoles, dirigeant des études afin de transmettre aux générations futures les folles idées qui leur venaient lors de leurs beuveries entre amis. Ha ça, elles ne seraient pas déçues ces générations futures! Vu l'état dans lequel ils finissaient les soirées et le nombre de conneries, cela mettrait l'humanité dans un sale pétrin!!

Ses neurones étaient partis si loin qu'il en arriva complètement à oublier qu'il tenait le volant et conduisait à vive allure. Un virage arriva et ce fut une rencontre fracassante entre Platon et les platanes.


L'enterrement fut fait selon son testament: une énorme boustifaille carnassière, et il fut enterré, selon ses souhaits, avec un bon gros jambon.

Pour lui rendre un dernier hommage et laisser une trace de cet homme apprécié tant par ses amis que par les élégants hérissons qui passaient parfois chez lui, ses plus proches partenaires de gaudrioles décidèrent d'écrire en son nom quelques bouquins de ses meilleures blagues, et d'autres où ils décrivaient en détails ses trips sous LSD.


Les livres eurent un succès d'estime pendant plusieurs siècles et l'on peut encore croiser de nos jours de fidèles adorateurs de cette littérature se projeter à vive allure au volant de leurs véhicules contre des platanes.

 

 

(texte écrit pour l'anniv de Duv en 2009)

Publié dans divers textes

Commenter cet article