8 Février 2009

Publié le par Johnboy FuRu

Houlala, c'est compliqué de trouver des trucs à raconter tous les jours....
Hier, j'ai gagné au Uno mais perdu à Pacman; ça veut pas dire granc chose mais bon...
Je pourrais aussi parler du fait que j'ai perdu mes lunettes mais bon, autant vous parler de la taille incroyable des pigeons toulousains. J'en ai croisé un énorme hier, il faisait au moins 1 mètre 40 d'envergure!!!! Je revenais de Lidl, où je venais d'acheter des nounours guimauve et ma lampe de chevet, lorsqu'il surgit au coin de la rue de Villemur.
Je me collais au mur d'une banque pour l'éviter, le coeur battant une étrange chamade. Cela me fit quitter quelques instants le monde réel pour me ramener quelques années en arrière dans les backstage après un concert de Bashung. On discutait au milieu de groupies unijambistes et de types vachement bronzés qui faisaient des saltos arrières; Alain B., transpirant comme une aiguille et fumant son portefeuille, tradition de sortie de scène, m'expliquait alors son enfance et comment il avait été recueuilli par une famille de pigeons lorsqu'il fut abandonné par la DDASS.
Lorsque je reviens à moi, le gargantuesque pigeon c'était transformé en un petit chien blanc à poils crapés qui m'a suivi jusque chez moi deux rues plus loin.
Ce midi, j'ai mangé des pâtes...

Publié dans texte du jour

Commenter cet article

lunatine 10/02/2009 12:48

Mais et alors, elles étaient bonnes les pâtes?